AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour ! Bienvenue sur On my way

Le forum a ré-ouvert ses portes le 13/05/14
Rejoins notre grande famille, nous attendons plus que toi :D
Nous n'attendons que toi !
OMW à besoin d'un petit vote tous les 2 heures


Partagez | .
 

 Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.    Mar 13 Mai - 20:16
Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est.
FINN ∞ CLARISSA
  « Oh, excusez-moi je ne vous avais pas vus, je ne regardais pas où j'allais. » J'étais en ce moment au Central Park et comme tous les matins depuis mon arrivée à New York, j'avais pris l'habitude d'aller faire mon jogging dans ce gigantesque parc situé dans le quartier de Manhattan. Ça me permettai de m'évader avant ma journée de boulot. Ce matin-là, je n'avais pas eu le temps de m'arrêter que je fonçais tout droit dans une grande personne et grande personne c'est la vérité . « Ne vous inquiétez pas ce n'est pas grave. » J'avais de la chance, d'habitude on me demandait de me faire attention avec un ton énervée. Bien-sûr on n'avait pas parlé plus, puisqu'il avait tout de suite repris son chemin. Je fins d'ailleurs de même, en me connaissant, je savais que si je ne finissais pas mon parcoure j'allais sur-ment être de mauvaise humeur toute la journée. J'étais repartit chez moi pour prendre une bonne douche et pour me préparer pour le travail. Je sentais déjà le monde dans la boutique où je travaillais. Comme à chaque fois, je m'habillais assez bien, je travaillais dans une boutique de luxe et même si je n'étais pas pleins aux as je voulais quand même faire attention à ce que je porte. J'avais passé ma journée en talons et j'étais bien contente d'aller chercher mes affaires et de partir de mon lieu de travail une fois mes horaires terminées. Et comme il y avait du monde dans le magasin j'étais un peu obligé de rester plus tard ou lieu de partir à mes horaires prévut. Une fois chez moi, j'avais directement enlevé mes talons et aller directement dans la cuisine pour aller me prendre un truc à boire. J'allais profiter de ma soirée puisque demain je ne travaillais pas. Quand tout à coup, j'eus une illumination, pourquoi pas sortir ? Je n'habitais pas très loin du quartier de Bronx et je savais qu'il y avait un bar très fréquenter par les jeunes de mon âge alors pourquoi pas aller là-bas pour passer ma soirée. J'étais donc partie dans ma chambre pour aller me changer et pour me mettre un petit truc un peu plus confortable. Puis j'étais partie de chez moi. J'avais pris un de ses fameux taxis jaune pour aller au Wild Style Bar. A mon arrivé là-bas, je m'étais dirigée au comptoir pour me commander à boire. Quand tout à coup, je remarquais que pas très loin de moi il y avait le jeune homme sur qui j'avais foncé un peu plus tôt dans la journée. Je pris ma boisson avant de m'avancer vers lui et de lui dire avec un petit sourie sur les lèvres : « Ce voir 2 fois dans la même journée c'est sur-ment un signe, vous croyez pas ? » Je lui souris avant de boire quelques goûtes de ma boisson.
Code by Silver Lungs
I'm a NEW YORKAIS
avatar
Informations
SMS écrit : 2299
♪Humeur : Amoureux
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.    Jeu 15 Mai - 19:51

 
Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est.

 
Clarissa & Finn

 
Finn avait pris l’habitude depuis quelques temps d’aller courir. C’est que depuis qu’il avait quitté le lycée, il ne faisait plus de football, donc plus d’entraînement et il fallait en tant que sportif qu’il se maintienne en forme du mieux qu’il le pouvait. Il avait déjà été bousculé gentiment une ou deux fois lors de ces joggings, mais c’était la première fois qu’une jolie jeune femme lui tombait dans les bras. En temps normal, il aurait plaisanté avec la jeune femme avant de retourner à ses occupations. Mais cette fois, bien trop pensifs au sujet de ses problèmes personnels avec sa femme, il avait simplement rassuré la jeune femme avant de repartir dans une foulée soutenue.

La journée de boulot finie, il s’était déjà préparé à passer la soirée seul chez lui comme souvent ces derniers temps. Mais ce soir, il n’avait pas envie de zapper sans cesse à la télé en attendant de tomber sur une émission ne serait-ce qu’un peu intéressante. Non. Il avait décidé d’aller se faire beau et de sortir ce soir. Peut-être qu’il rencontrerait du monde et se ferait quelques nouveaux amis ? Après tout, Finn avait toujours eu le contact facile avec les gens. Une fois entré dans le bar, il avait remarqué que tout le monde s’était passé le mot apparemment. Le bar était bondé, mais cela ne l’avait pas empêché d’atteindre le comptoir afin de commander sa boisson fort heureusement, sinon il aurait sans doute rebroussé chemin. Lorsque tout à coup il se fit interpeller, il ne s’attendait pas à recroiser la jolie demoiselle qui l’avait bousculé ce matin. Cette situation était plutôt amusante. Peut-être que cela signifiait qu’ils devaient apprendre à se connaître. Après lui avoir adressé un joli sourire, Finn invita Clarissa à s’asseoir à côté de lui, ce serait plus pratique pour discuter. « Tout le plaisir est pour moi ! ». Finn jouait doucement avec son verre tout en regardant la jolie jeune femme. « C’est pareil pour moi. Il fallait que j’aille travailler alors il valait mieux ne pas traîner, sinon le patron n’aurait pas été très content. » dit-il en riant doucement. « Enchanté Clarissa ! C’est un très joli prénom ! D’accord, on va se tutoyer alors, ce sera plus sympathique. » Finn serra doucement sa main tout en souriant avant de boire un peu et de reposer son verre sur le comptoir. « Oh ne t’inquiète pas, ce n’était pas grave. Il n’y a pas eu de blessé c’est ce qui compte. Et puis je dois bien avouer que c’est pas tous les jours qu’une ravissante jeune femme vous tombe dessus de cette façon ! » dit-il en riant doucement. « Tu vas souvent courir à Central Park ? J’y vais souvent et je ne t’avais jamais vu avant ». Sourit et boit encore un peu avant de désigner son verre. « J’espère que tu as le temps de discuter, je te paie le prochain verre… sauf si tu attends quelqu’un ? »


 
 




Nothing has changed...  ❞
Invité
Invité
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.    Ven 16 Mai - 20:36
Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est.
FINN ∞ CLARISSA
J'étais très maladroite, ça je le savais. On n'avait pas arrêté de me le répéter tout au long de ma vie. C'était un petit défaut que je n'arrivais pas à me contrôler, j'étais tellement maladroite que quand j'étais petite, il y avait toujours une connerie à faire et je le fessais. J'étais comme ça, j'avais beau me faire engueuler parce que je ne fessais pas attention, ce n'est pas pour cela que j'avais appris à faire attention. Ce matin, j'avais eu un petit accrochage dans Central Park avec un autre coureur (beaucoup plus grand que moi), heureusement pour moi il n'avait pas été agressif au contraire, il avait plutôt bien pris et il m'avait rassuré sur le fait que ce n'était pas grave. C'est vrai que je n'avais pas fait de mort où je n'avais tué personne, mais j'étais comme-ça je m'excusais comme si j'avais fait ma plus belle connerie à chaque fois. Ma journée était enfin finie ! Ouf ! En rentrant chez moi j'avais décidé de sortir pour aller m'amuser. Je ne travaillais pas le lendemain donc autant en profiter. Quand je rentrais dans le bar, j'avais remarqué qu'il y avait pas mal de monde, j'avais aussi remarqué qu'il y avait pas mal de garçons et que j'allais sur-ment avoir la chance de rentrer accompagné. M'enfin, ce n'était pas dans mon habitude. Je n''étais une fille qui saute sur tout ce qui bouge, au contraire. J'avais tellement peur de tomber enceinte d'un pauvre inconnu ou alors d'être une des victimes d'un psychopathe en chaleur que je ne donnais presque aucun renseignement sur moi. Je m'étais dirigé vers le bar pour passer ma commande. Ce n'était pas la première fois que je venais ici et à force le charment petit barman avait retenue ma commande. Une fois que je le reçus, je pris quelques goûtes avant de tournée la tête. Quand tout à coup, j'avais reconnue le grand monsieur que je vais bousculer sans le faire exprès plutôt dans la journée. J'avais donc décidé d'aller le voir, à première vu il était tout seul et si ce n'était pas le cas, je laisserais la place à madame quand elle sera arrivée. J'avais lancé une approche plutôt ringard, c'est le cas de le dire, mais elle avait marché. Il m'invita même à m'asseoir. « Avec plaisir de vous rejoindre alors. » Dis-je en souriant avant de m'installer sur le tabouret qu'il m'avait désigné. Je posais mon verre par la même occasion sur le comptoir avant de croiser mes jambes et de poser mon regard sur Finn. « Effectivement, le matin je suis un peu pressé. Enchanté Finn, moi c'est Clarissa. Et vous n'êtes pas obligé de me vouvoyer, en vous regardant comme-ça je dirais qu'on a le même âge enfin, peut-être à quelques années de prêt. » Je lui serrais la main en souriant en fessant le même geste que lui, c'est-à-dire boire à mon verre aussi. Je repris avec le sourire qui été toujours présent. « Je suis encore désolé pour ce matin. Je ne regarde pas forcement où je mets mes pieds, mais j'étais un peu soulagé que vous l'avez pris comme ça, je n'ai pas l'habitude cela. » Bon d'accord, je parlais peut-être un peu trop.
Code by Silver Lungs
I'm a NEW YORKAIS
avatar
Informations
SMS écrit : 2299
♪Humeur : Amoureux
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.    Dim 18 Mai - 17:29

Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est.

Clarissa & Finn

Finn avait pris l’habitude depuis quelques temps d’aller courir. C’est que depuis qu’il avait quitté le lycée, il ne faisait plus de football, donc plus d’entraînement et il fallait en tant que sportif qu’il se maintienne en forme du mieux qu’il le pouvait. Il avait déjà été bousculé gentiment une ou deux fois lors de ces joggings, mais c’était la première fois qu’une jolie jeune femme lui tombait dans les bras. En temps normal, il aurait plaisanté avec la jeune femme avant de retourner à ses occupations. Mais cette fois, bien trop pensifs au sujet de ses problèmes personnels avec sa femme, il avait simplement rassuré la jeune femme avant de repartir dans une foulée soutenue.

La journée de boulot finie, il s’était déjà préparé à passer la soirée seul chez lui comme souvent ces derniers temps. Mais ce soir, il n’avait pas envie de zapper sans cesse à la télé en attendant de tomber sur une émission ne serait-ce qu’un peu intéressante. Non. Il avait décidé d’aller se faire beau et de sortir ce soir. Peut-être qu’il rencontrerait du monde et se ferait quelques nouveaux amis ? Après tout, Finn avait toujours eu le contact facile avec les gens. Une fois entré dans le bar, il avait remarqué que tout le monde s’était passé le mot apparemment. Le bar était bondé, mais cela ne l’avait pas empêché d’atteindre le comptoir afin de commander sa boisson fort heureusement, sinon il aurait sans doute rebroussé chemin. Lorsque tout à coup il se fit interpeller, il ne s’attendait pas à recroiser la jolie demoiselle qui l’avait bousculé ce matin. Cette situation était plutôt amusante. Peut-être que cela signifiait qu’ils devaient apprendre à se connaître. Après lui avoir adressé un joli sourire, Finn invita Clarissa à s’asseoir à côté de lui, ce serait plus pratique pour discuter. « Tout le plaisir est pour moi ! ». Finn jouait doucement avec son verre tout en regardant la jolie jeune femme. « C’est pareil pour moi. Il fallait que j’aille travailler alors il valait mieux ne pas traîner, sinon le patron n’aurait pas été très content. » dit-il en riant doucement. « Enchanté Clarissa ! C’est un très joli prénom ! D’accord, on va se tutoyer alors, ce sera plus sympathique. » Finn serra doucement sa main tout en souriant avant de boire un peu et de reposer son verre sur le comptoir. « Oh ne t’inquiète pas, ce n’était pas grave. Il n’y a pas eu de blessé c’est ce qui compte. Et puis je dois bien avouer que c’est pas tous les jours qu’une ravissante jeune femme vous tombe dessus de cette façon ! » dit-il en riant doucement. « Tu vas souvent courir à Central Park ? J’y vais souvent et je ne t’avais jamais vu avant ». Sourit et boit encore un peu avant de désigner son verre. « J’espère que tu as le temps de discuter, je te paie le prochain verre… sauf si tu attends quelqu’un ? »







Nothing has changed...  ❞
Contenu sponsorisé
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.    
 

Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est ♦ Finn H.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On My Way :: Le Wild Style bar-